Citation Du Jour :C'est en vain qu'on cherche au loin son bonheur quand on oublie de le cultiver soi-même."

Service Psycho-Médico-Social

EPMS:

 

Qui sommes-nous?

¬Ľ Le m√©decin scolaire

¬Ľ L'infirmi√®re

¬Ľ Le psychologue

 Les fonctions de l'infirmi√®re scolaire:

1.   Accueillir et accompagner les √©l√®ves pour quelque motif que ce soit d'ordre relationnel ou
       psychologique d√®s lors qu'il y a une incidence sur sa sant√© ou sa scolarit√©.

2.   √Čvaluer la situation, poser un diagnostic, mettre en place la d√©marche de soins ad√©quate,
       et si l'urgence le justifie, orienter vers la structure la plus adapt√©e.

3.   Travailler en relation avec les parents et les professionnels du r√©seau de sant√© :
       m√©decin, assistante sociale, psychologue scolaire.

4.   √Čtablir des relais avec les conseillers d'√©ducation et professeurs, les aider √† rep√©rer 
       les √©l√®ves en situation de risque ou de danger et mettre en ¬úuvre toutes
       les mesures pour assurer la protection de l'√©l√®ve.

5.   √ätre attentive √† renforcer l'√©coute aupr√®s des √©l√®ves.

6.   Organiser les urgences et les soins: lorsqu'elle est pr√©sente, l'infirmi√®re donne les premiers 
       soins et prend les mesures adapt√©es (Il est cependant utile de pr√©ciser que les parents sont
       responsable de la sant√© de leur enfant et qu'en cas d'impossibilit√© pour l'√©l√®ve de suivre
       normalement les cours, l'infirmi√®re peut demander un retour dans la famille).

7.   Appliquer les traitements ambulatoires prescrits aux √©l√®ves par le m√©decin de famille.

8.   Suivre l'√©tat de sant√© des √©l√®ves en vue de rep√©rer les difficult√©s √©ventuelles, d'apr√®s:

a)   la fiche m√©dicale remplie par les parents (les maladies chroniques, ant√©c√©dents
      m√©dicaux ou chirurgicaux, traitement en cours, les allergies et le calendrier de
      vaccination.) ce qui permet d'analyser l'√©tat de sant√© des √©l√®ves.

b)   La visite m√©dicale faite par le m√©decin scolaire: pour le d√©pistage des troubles
      de vision, d'audition, de surpoids, des probl√®mes cardiaques, pulmonaires,
      et classification pour l'activit√© physique (en cas de probl√®mes relev√©s durant la visite 
      m√©dicale, une fiche de consultation est envoy√©e aux parents pour les orienter vers
      un sp√©cialiste qui prendra l'√©l√®ve en charge).

c)    L'examen buccodentaire fait par un dentiste pour relever les caries dentaires et orienter
       les √©l√®ves vers leur propre dentiste pour le traitement des caries dentaires.

    N.B: Les r√©sultats sont transcrits sur le dossier de sant√© de l'√©l√®ve.

L'infirmière indique au médecin scolaire les élèves qui ont besoin d'un suivi médical
personnalisé et travaille en collaboration avec le service social scolaire.

9.   Am√©liorer la qualit√© de vie des √©l√®ves de son environnement. Une attention particuli√®re
      sera port√©e sur: les locaux, les machines en atelier, le bruit, les √©clairages,
       les installations sanitaires.

 L’√©ducation √† la sant√©

L’infirmi√®re doit mettre en ¬úuvre l'√©ducation √† la sant√© (√† travers des s√©ances d'√©ducation √† la sant√©) en compl√©mentarit√© avec l'ensemble de l'√©quipe √©ducative et dans une perspective d'√©ducation globale etd'apprentissage de la citoyennet√© (√† travers l'√©quipe d'animation sociale):

a)   Conseiller et informer sur: l'hygi√®ne de vie, sommeil, alimentation, sexualit√©?

b)   Construire une image positive de soi, analyser la relation avec l'autre, adopter des attitudes responsables.

c)   √Člaborer des projets de sant√© (pr√©vention des lombalgies dues aux cartables scolaires,?) et
      mise en place des s√©ances √©ducatives sur la sant√© dans le coll√®ge √† partir
      des besoins rep√©r√©s et des demandes des √©l√®ves.

d)   Pr√©venir les mauvais traitements √† l'√©gard des mineurs visant √† donner √† l'√©l√®ve les moyens pour
      se prot√©ger,conna√ģtre ses droits et faire respecter sa personne en lui apprenant le respect d√Ľ √†
      tout individu.Ce programme est r√©alis√© avec les enseignants, les ressources m√©dico-sociales
      et les parents (r√©cemment par l'interm√©diaire de l'√©quipe d'animation sociale).

 Organisation des soins et des urgences dans l'√©tablissement scolaire:

1.   Les structures de soins et de consultation dans un √©tablissement scolaire constituent un
      lieu de vie important et indispensable o√Ļ sont accueillis les √©l√®ves pour un motif
      d'ordre physique, relationnel ou psychologique.

2.   Un m√©dicament n'est jamais totalement inoffensif et il peut avoir des effets secondaires
      impr√©visibles (allergie par exemple),

3.   L'usage abusif des m√©dicaments est une attitude qui peut induire √† des comportements nuisible
      √† la sant√©,

4.   Certains m√©dicaments d√©tourn√©s de leur usage habituel peuvent √™tre √† l'origine de toxicomanies
      chez les jeunes.

5.   Une interrogation de l'√©l√®ve est indispensable avant l'administration d'un m√©dicament ou
      l'application de produits externes,

6.   La posologie doit √™tre adapt√©e √† l'√Ęge,

7.   Une ordonnance m√©dicale du m√©decin traitant doit √™tre exig√©e pour un traitement √† prendre pendant
      le temps de pr√©sence de l'enfant √† l'√©cole.

8.   Aucun m√©dicament relevant d'une prescription m√©dicale ne sera d√©tenu dans les infirmeries sans
      ordonnance m√©dicale.

9.   L'infirmi√®re est responsable des produits pharmaceutiques d√©tenus √† l'infirmerie.

10. Les produits qui ne peuvent pas √™tre utilis√©s que par elle-m√™me ou par le m√©decin, doivent
       toujours √™tre gard√©s dans une armoire √©quip√©e d'une fermeture de s√©curit√©.

11. Tous les √©tablissements doivent avoir une trousse de premiers secours qu’il convient d’emporter
       en cas de d√©placements √† l’ext√©rieur. Elle doit comporter :

a)   Les consignes sur la conduite √† tenir en cas d’urgence,

b)    Un antiseptique,

c)    Des compresses, des pansements, bandes √©lastiques,

d)    Les m√©dicaments des √©l√®ves ayant des maladies chroniques donc un traitement
       continu justifi√© par une prescription m√©dicale.

12. Avant tout soin, faire un lavage soigneux des mains et mettre des gants.

13. Ne pas utiliser de coton qui risque d’adh√©rer √† la plaie, ni de d√©sinfectant color√© qui masque les l√©sions.

*********************************************************************************

¬Ľ Fonction du psychologue

Le psychologue dans notre √©tablissement scolaire, qu’il soit psychop√©dagogue ou psychologue clinicien de formation, est appel√© √† assurer les fonctions suivantes :

1.   Aupr√®s des √©l√®ves :

a)   √Čtablissement du profil psychologique et √©valuation de la situation affective, relationnelle
       et intellectuelle des enfants qui pr√©sentent des difficult√©s scolaires en vue d’indiquer
       les mesures p√©dagogiques propres √† aider les enseignants dans leur travail aupr√®s d’eux.

b)   Suivre les √©l√®ves qui pr√©sentent des difficult√©s scolaires, relationnelles ou caract√©rielles
       et dont le cas rel√®verait davantage d’une th√©rapie que de simples mesures psychop√©dagogiques.

2.   Aupr√®s des enseignants :

a)   Participer √† l’am√©lioration des m√©thodes de travail des enfants en fournissant aux enseignants
       les informations n√©cessaires relatives aux techniques d’apprentissage dans les diverses
       disciplines.

b)   Participer √† la formation continue des enseignants par la mise au point et l’animation de sessions
       p√©dagogiques en collaboration avec la direction p√©dagogique de l’√©tablissement.

3.   Aupr√®s des parents :

a)   Fournir des conseils circonstanci√©s aux parents dont les enfants pr√©sentent des difficult√©s et qui
       demandent un suivi de longue dur√©e.

b)   Participer √† l’organisation et √† l’animation des r√©unions de parents qui porteraient sur des sujets
       touchant la vie familiale et la croissance psychologique de l’enfant.

 N.B.

Il est entendu que le psychologue √† l’√©cole travaille en √©troite collaboration avec la direction et que sa comp√©tence
ne doit en aucun cas faire double emploi ou empiéter sur les domaines didactiques ou administratifs.Il
pourrait de ce fait faire partie de l’√©quipe de direction et participer √† la pens√©e p√©dagogique de l’√©tablissement.

Le psychologue scolaire n'est pas un psychiatre, ni un psychanalyste, ni un psychothérapeute,encore moins
un rééducateur. Il n'est surtout pas un éducateur ni un animateur.

Il effectue plut√īt une fonction de d√©pistage d'√©ventuels probl√®mes ou difficult√©s pouvant exister tant chez un enfant
ou chez une collectivité d'enfants (groupe - classe).Il s'occupe ainsi d'écouter les difficultés ponctuelles passagères
ou plus durables de personnes normales psychiquement et d'essayer d'apporter une aide efficace.